Historique

Philosoph’Art existe depuis le printemps 2007.

L’aventure a débuté par une série d’ateliers pilotes menés dans des classes d’écoles primaires à Port-Saïd en Egypte sous couvert de l’Alliance française. Petit à petit, l’association, basée à Lyon, a construit et a fait évoluer ce concept en intervenant dans des centres sociaux, écoles, MJC, musées, etc.,  en France et à l’étranger.

 

Aux quatre coins du monde…

En 2008, Philosoph’Art décide de monter à Nha Trang au Viêt-Nam des ateliers pendant une année scolaire sur la thématique « toi et moi », avec l’aide de l’ONG AVEED, qui intervient dans les domaines de la santé et de la scolarité auprès d’enfants défavorisés.

En 2009, l’association décide de construire un projet en Haïti en partenariat avec différentes structures dédiées à l’enfance haïtienne. Suite au séisme de janvier 2010, le projet est remis en cause, et Philosoph’Art souhaite prendre le temps de repenser le projet ainsi que sa pertinence dans un tel contexte.

En octobre 2010, suite à une mission exploratoire à Port-au-prince, le projet démarre enfin, en partenariat avec CARITAS, ATD 1⁄4 Monde, le Collège Jeudy, l’orphelinat Paul William, Foyer d’amour (foyer pour enfants handicapés) et APROSIFA. Une équipe locale de philosophes et d’artistes haïtiens réalise les ateliers de 2010 à 2013.

En 2013, Philosoph’Art s’investit à Beyrouth au Liban auprès d’une classe d’enfants en maternelle à l’école de la Sagesse, ainsi que d’une classe d’élèves de Première (Collège Ei nel Remmaneh). Tous travaillent sur des thématiques telle que la liberté, l’amitié, le devoir et réalisent une série de courts-métrages en partenariat avec l’école de cinéma de Beyrouth. L’association forme également trois institutrices de maternelles qui réalisent elles-mêmes, à partir de septembre 2013, des ateliers hebdomadaires philo-photo avec trois classes de moyennes et grandes sections de maternelle. Cette série d’ateliers, dont le déroulement prend fin en juin 2014, donne lieu à une exposition photographique sise à l’Institut Français de Beyrouth, intitulée « La grande vadrouille philosophique ».

De 2014 à 2015, Philosoph’Art pose ses valises à La Havane à Cuba pour y mener des ateliers au sein de l’Ecole française Alejo Carpentier. Plusieurs ateliers se déroulent régulièrement en classe de CE1, CE2 et CM1 sur la thématique de « la pensée » ou encore « Pourquoi les êtres humains se posent-ils des questions ? ».

 

Retour en France…

En 2015, Philosoph’Art change de Bureau, et décide de concentrer ses activités en métropole, et notamment en région lyonnaise. Les petites mains cherchent, créent, se nourrissent de rencontres et aiguisent toujours davantage leur curiosité. De cette émulation naît le concept des balades philosophiques, entre patrimoine et discussion à visée philosophique.

Depuis 2017, Philosoph’Art continue à explorer de nouveaux terrains de jeu, avec l’inscription dans le temps et le territoire Auverhônalpin des ciné-philo, des stages au musée, des philo-lectures, sans oublier tous les ateliers avec les enfants au sein des écoles, bibliothèques, médiathèques, centres sociaux, etc. L’association veut grandir et s’associe à PhiloLab pour dynamiser ses recherches sur la philosophie et l’art avec les enfants.

Publicités