Au musée

 

Philosoph’art anime régulièrement des ateliers dans plusieurs musées lyonnais comme le Musée Africain ou le Musée gallo-romain, l’Institut d’art contemporain de Villeurbanne ou les Musées Gadagne.

Aux vacances de Pâques 2015, Philosoph’art animera un nouveau cycle d’ateliers au Musée gallo-romain.

Extrait d’une fiche-bilan d’un atelier sur les sciences et les techniques au Musée Gadagne, avec un groupe d’enfants de 7 à 12 ans.

« Cet atelier a été préparé en s’appuyant sur l’exposition « Lyon au XVIIIème, un siècle surprenant ! ». Pour commencer, les enfants assistent à une présentation de certains éléments de l’exposition qui répondent au thème des sciences et des techniques au XVIIIème siècle.

A partir d’un jeu de l’oie composé de « cases philosophiques » et de « cases arts-plastiques », les enfants seront amenés en philosophie à réfléchir aux questionnements liés à l’idée de progrès et d’argumenter s’ils sont d’accord ou non avec certaines affirmations. Quand quelqu’un arrive sur une « case philo », tous les enfants peuvent prendre part à la discussion et quand celui à qui est le tour n’a rien à dire, l’ensemble du groupe est invité à réfléchir pour faire avancer le jeu. (…)

Première « case philo » sur laquelle un joueur est tombé : Quand peut-on parler de progrès ?

  • On peut parler de progrès quand quelque chose a changé, dans le sens d’une amélioration. Dans l’idée de progrès il y a l’idée de qualité. Il y a progrès quand il y a une plus grande qualité.

Quels sont les différents domaines qui sont liés à l’idée de progrès pendant le siècle des Lumières?

  • La médecine, la construction, l’économie, la vaisselle, les armes, la soie.

(…)Y a-t-il des limites à la recherche scientifique ?

– Non il n’y a pas de limite car il y a plusieurs univers et donc on n’aura jamais tout découvert.

– Je ne suis pas d’accord, je pense qu’il y a des limites à la science car un jour on n’aura plus d’idées.

– Je suis d’accord, il y a forcément une fin à la science car un jour on n’aura plus d’idées et l’Univers n’est pas infini.

  • Notre Univers est en expansion.
  • Un jour notre système solaire disparaitra. Le soleil avalera les planètes (il se nourrit du gaz des autres planètes), il grossira et explosera, et ce sera pareil pour toutes les étoiles.
  • Le soleil grossira, explosera et détruira notre planète. Il grossira tellement que notre planète se fera engloutir par le soleil.

(…)

Est-ce que c’était mieux avant ?

  • Oui et non. Oui car il n’y avait pas toute la pollution. Il n’y avait pas de voiture, pas d’avion, par exemple. Et non car il n’y avait pas de voiture pour se déplacer, de four, de gazinière, pour manger, d’armes à feu pour se défendre. Avant, il y avait moins de perfection, par exemple il n’y avait pas de canons, ni de robinets, ni de toilettes, etc. »

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s