Au cinéma

Ma vie de courgette

 

cmwknbkw8aeomdt

Pendant les vacances de la Toussaint en 2016, Philosoph’Art a mené 8 « Ciné-philo » dans plusieurs cinémas de la région Auvergne-Rhône-Alpes autour du film Ma vie de courgette de Claude Barras.

A l’issue de la projection, les enfants à partir de 8 ans ont eu l’occasion de réfléchir et de discuter ensemble sur divers thèmes liés à l’enfance: l’amitié, la peur, la famille, le foyer…

L’histoire du film, bien qu’elle mette en avant des sujets graves et relativement difficiles à aborder, est avant tout un conte sur l’enfance et son optimisme, ce que les enfants comprennent et ce qu’ils interrogent.


Anina

 

ANINA_poster_FR_10b

Après la diffusion d’Anina, film d’animation uruguayen, les enfants de Décines ont discuté avec Miassa, notre intervenante en philosophie.

« Comment accepter ce que l’on est quand les autres ne respectent pas notre différence? » C’est ce dont Anina fait l’expérience à l’école : entre confrontations et réflexions, grandir n’est pas de tout repos…et les enfants en parlent.

Intervention du 23 octobre 2015 au cinéma Le Toboggan.


Vice-Versa

 

vice versa

Le 17 juin 2015, Miassa, notre intervenante en philosophie, a mené un atelier philo-ciné au cinéma Le Comœdia.

Autour du film Vice-versa, les enfants ont discuté des émotions, de leur importance dans la construction du soi et dans nos relations à autrui. Taire ses émotions, notamment quand elles sont négatives, c’est s’empêcher de vivre des moments fondamentaux dans l’élaboration du « je ». Quand on grandit, nos émotions s’intensifient et se complexifient, et c’est un passage difficile mais nécessaire à la vie d’adulte.

De 6 à 12 ans, les enfants ont pu discuter à partir du film de leur expérience et de leurs émotions tout en construisant leur propre réflexion.

« Les émotions, c’est quand j’ai peur » Tom, 7 ans.